.
 ACCUEIL   PROGRAMME   HISTOIRE   RENSEIGNEMENTS   CONTACT   LIENS   ARCHIVE 

Les Amis de la Chapelle Victoria

65 av. Victoria, 06130 GRASSE





Un vitrail offert par la reine, mentionnant son nom.



La reine Victoria en 1837

Dans le paysage architectural grassois, ce charmant édifice à colombages, surmonté d'un clocheton pointu, présente un caractère insolite: il évoque l'Europe du Nord plutôt que la Méditerranée toute proche. La construction de cette chapelle illustre en effet les liens culturels tissés, à la fin du XIXème siècle, entre l'Angleterre et la Côte d'Azur.

En 1890, un groupe de citoyens britanniques installés à Grasse, se constitue en société civile et achète le terrain triangulaire sur lequel est situé notre temple, dans le but d'y élever une église anglicane: Saint John Church. Il faut noter qu'à la même époque, d'autres lieux de culte britanniques sont édifiés sur la Riviera française, où résident près de 20 000 Anglais: Cannes compte ainsi 4 églises anglaises et une église écossaise presbytérienne.

La construction de la chapelle de Grasse est achevée dès le début du mois de mars 1891. La Reine Victoria- accompagnée d'une suite d'environ cinquante personnes- se trouve alors en séjour à Grasse, où elle retrouve sa chère amie Alice de Rothschild, propriétaire d'un vaste domaine sur les collines qui dominent la vieille ville. Le vendredi 27 mars, Vendredi Saint, Sa Majesté vient donc assister à un office dans la toute nouvelle chapelle Saint John. De retour en Angleterre, la Reine fait offrir un vitrail à l'église anglaise de Grasse, vitrail récemment restauré, qui contient l'inscription suivante:" To the glory of God and in remembrance of her visit, Victoria, Queen of Great Britain and Ireland, Empress of India, 1891".

Voilà pourquoi l'église Saint John est devenue pour tous la "Chapelle Victoria".

En 1907, la chapelle devient propriété de la "United Society for the Propagation of Faith", très ancienne et fameuse société britannique d'évangélisation. Elle continue à servir de lieu de culte aux anglicans de Grasse, qui, à partir de 1945, la mettent souvent à la disposition de l'Eglise Réformée. Cet état de fait est formalisé en 1970, lorsque la Société pour la Propagation de la Foi fait don de la chapelle à l'UNACERF (Union Nationale des Associations Cultuelles de l'Eglise Réformée de France).

Très fragilisé, l'édifice a été consolidé lors d'une importante campagne de travaux en 1997. La restauration extérieure et l'amélioration de l'intérieur vont se poursuivre à partir de 2005 afin de sauvegarder ce témoin d'une époque révolue et ce lieu de vie et de foi.


A l'occasion des 120 ans de la chapelle, une brochure magnifiquement illustrée a été publiée par Gilles Teulié, retraçant son histoire. Elle est disponible sur demande.

Pour en savoir plus:

- Gilles Teulié, La Chapelle Victoria. Une histoire de la reine Victoria, des Anglais et des protestants à Grasse, éd. TAC-Motis des Régions 2013

- Roger GRIHANGNE, La Reine Victoria à Grasse, du 25 mars au 28 avril 1891, Grasse 1891.




Mentions légales